Besoins de Zomaré


A. Besoin financiers

Voici le budget de fonctionnement tel qu'il faudrait qu'il soit : salaires du personnel, frais administratifs, location, eau, électricité [année 2004].
La réalité est toute autre puisqu'actuellement notre budget n'atteint à peine qu'au tiers nécessaire !

Rubriques
Montant en €

SALAIRES
• 10 enseignants
• 3 responsables pédagogiques (direction)
• 1 responsable administratif


19500 €
5850 €
1950 €
LOCATION
4000 €
ÉLECTRICITÉ, EAU (JIRAMA)
1800 €
FRAIS ADMINISTRATIFS ET PÉDAGOGIQUES
3600 €
FRAIS DIVERS
1500 €
TOTAL
38200 €

Le budget d’investissement concernera surtout la construction de locaux* pour l'école. Rappelons que l'espace dont nous disposons actuellement, nous est aimablement prêté mais seulement de manière ponctuelle, par l'École Publique Primaire, avenue Pasteur et l'École St-Jean à Tanambao.

On estime à 920.000.000 de Fmg (80.000 Euros en 2005) le coût global pour l'achat d'un terrain et la construction de locaux et leur aménagement. En étalant la réalisation du projet sur cinq ans, il nous faut trouver 184.000.000 de Fmg par an (16000 Euros).

B. Besoins matériels

Pour l’école : instruments de musique, petit matériel de musique, équipement et tenues pour la danse, fournitures scolaires (cahiers de musique, crayons, gommes, etc.), partitions, dictionnaires, solfèges, informatique musicale (matériel et logiciel), mobilier d’école (tables, chaises, tableaux).

Consultez la page Investissement Instrumentarium
Consultez la page Urgent !

Pour l’association : bureautique, informatique, photocopieuse, mobilier.

Pour les musiciens de Diégo : nous formons dans notre école de musique et de danse, des élèves qui seront dans cinq à dix ans, des musiciens et des danseurs. Mais, nous nous devons aussi d’aider les musiciens actuels ! Ils ne disposent d’aucun moyens sérieux pour s’exprimer - instruments rarissimes, sonorisation inexistante et studio d’enregistrement ou même Home studio introuvables.


C. Besoins en formation et en échanges

Notre école, notre association et les artistes malgaches d’une manière générale ont besoin de relations avec l’extérieur. Ces relations peuvent s’envisager sous diverses formes : échanges culturels avec d’autres écoles, associations ou artistes - accueil de musiciens, enseignants et chercheurs en résidence, déplacement d’élèves, d’enseignants ou d’artistes antsiranais à l’extérieur (Océan Indien, France, Europe etc.) - formation réciproque et bilatérale entre enseignants, élèves et artistes.
Faites connaître autour de vous, ZOMARÉ et son École.
Diffuser sur le Web, l'adresse du site ou insérez des liens sur vos pages.

Par avance, merci !


Google

© ZOMARÉ, 2001. Tous droits réservés.
Toute reproduction doit faire l'objet d'une autorisation
Vos commentaires sont les bienvenus.