Diégo-Suarez - Antsiranana
Présentation

Armoiries de Diégo-Suarez

La devise de Diégo-Suarez : « Fanjaitry ndraiky taretry » (Aiguille et fil) *

SOMMAIRE

Présentation de la ville et
de la région d’Antsiranana

Carte régionale
La baie de Diégo-Suarez en 1885

Plan de la ville
Le plan général de la ville donnant accés à
54 cartes détaillées avec indexation des noms
de lieux et d'adresses utiles.
Tableau synoptique des 54 cartes
Un accès rapide aux 54 cartes détaillées
de Diégo-Suarez.
Histoire
Les Fivondronana (districts)
Les rues de Diégo
Index alphabétique des rues de Diégo-Suarez
par noms
& par types de voies

Page Diégo-Suarez, Rue par Rue
La liste alphabétique des rues de la ville
avec indexation des noms de lieux et des
adresses utiles.

Page Informations pratiques
ADMINISTRATIONS ET CONSULATS
AGENCES DE VOYAGES ET COMPAGNIES AÉRIENNES
ALIMENTATION
ASSOCIATIONS - ÉCOLES - O.N.G.
BANQUES
BARS ET SNACKS
BIJOUTERIES - MAGASINS DE SOUVENIRS
COIFFURE - BEAUTÉ - PARFUMERIE
CULTES
DISCOTHÈQUES
DIVERS
EXCURSlONS - LOCATlONS - LOISlRS
HÔTELS et RESTAURANTS
PARCAGES
PHARMACIES
PRESSE MEDIAS - PHOTO - OPTIQUE
TÉLÉPHONE - CARTE - FAX - INTERNET
URGENCES

Diégo - Documents


* : L'enfilage de l'aiguille est le symbole du passage par la porte solaire, c'est à dire de la sortie du cosmos. C'est aussi — mais le sens est le même — celui de la flèche traversant la cible en son centre. Le fil apparaît ici comme le lien entre les différents niveaux cosmiques (infernal, terrestre, céleste) ou psychologique (inconscient, conscient, subconscient), etc. (Dictionnaire des symboles - Jean Chevalier, Alain Gheerbrant - Robert LAFONT / JUPITER)
Présentation

Le Nord madécasse est d’abord le territoire du peuple Antakaraña “ceux des falaises”, qui fut l’un des ultimes à lutter contre l’envahisseur merina au XIXe siècle. Leurs rois, toujours révérés aujourd’hui, préférèrent à la soumission, la mort ou le suicide.


Cliquez sur la carte pour plus d'infos sur les localités

Comme une pointe acérée pénétrant dans l’océan Indien, Tanjon i Bobaomby (le cap d’Ambre), semble vouloir se détacher de la Grande Île pour mieux enserrer l’immense et magnifique baie de Diégo-Suarez. Car ce sont en vérité quatre baies qui la composent - la baie du Tonnerre, la baie des Cailloux Blancs, le Cul de Sac Gallois et la baie des Français - avec Diégo-Suarez, promontoire qui s’avance en elle.


De Babaomby à Nosy Mitso
Extrait de la carte géologique de Madagascar.

Diégo-Suarez (coordonnées : 12.16 S et 49.17 E) est d'abord un port, le troisième du pays. Ville marquée depuis 1875 par la présence française, Antsiranana (et non pas Antseranana !) abrite, dans un lieu stratégique idéalement situé au cœur de la seconde plus grande baie du monde, non loin des côtes africaines, des Comores, de Mayotte et des Seychelles, une importante base navale établie à partir de 1885 par la Marine Française. Cette particularité historique a grandement contribué à mettre l'Europe au cœur d'Antsiranana et Diégo-Suarez dans le cœur des européens. Ici la francophilie n'est pas un vain mot. Lieu d'échanges à tous les niveaux, les populations y sont métissées tout autant que les cultures. Malgache et cosmopolite, Diégo-Suarez est un lieu rare et donc universel qu'il faut préserver.
De ce contexte, il ressort que la musique y est ici plus qu'ailleurs à Madagascar, riches et mélangées d'influences multiples. Elle s'est exportée partout dans l'océan Indien et en particuliers à la Réunion et à Maurice.


La baie de Diégo-Suarez en 1885
(cliquez pour le fichier de 572 Ko)

Diégo-Suarez, ou Antsiranana « là où l'on trouve un peu de sel aux pieds des brèdes », est un monde à part. La diversité de sa population est frappante : Comoriens (20%), Sakalava (15%), Antankarana (15%), Pakistanais et Indiens (15%), Antandroy (10%), Chinois (10%), Yéménites et Somalis (10%) et aussi des Français, des Italiens etc. - Plus de 80000 habitants peuplent une ville à la fois troublante et attachante. Ce qu’on ressent d’abord ici, c’est une étrange impression de cité médusée par un passé glorieux. Des vestiges ornent encore des lieux qu’on imagine chargés d’Histoire. Mais l'histoire continue, et ce sont désormais les malgaches qui en sont les acteurs principaux.

Le “village d’Antombouck ou Antsirane, composé d’une vingtaine de paillottes malgaches” que découvre François de Mahy en 1885, a fait place à une ville qui s’étend désormais de plus en plus vers le sud. La ville est orientée vers le Nord-Nord Est et se divise en deux parties. L’ancienne ville coloniale - Ville Basse, ancien quartier créole, installations portuaires, Glacière, autour de la cathédrale etc. descend doucement vers la mer. Au sud, Tanambao I à V, Lazaret, Grand Pavois, SCAMA, Ambalavola, Mahatsara, Morafeno etc. sont autant de quartiers qui gagnent de plus en plus jusque vers Anamakia et Arrachard. Pour sortir de Diégo, trois routes : celle d’Ambilobe vers l’aéroport, celle d’Anamakia vers la côte ouest ou Babaomby à l’extrême nord et celle d’Orangea vers Ramena.



Au début du XVIe siècle, ce sont les navigateurs portugais Diégo Dias et Fernan Soares qui découvrent la baie et lui donnent leurs noms (une autre thèse voudrait que le navigateur Diego Suarez en ait fait autant en 1543 !).

Le mythe de Libertalia au XVIIe siècle, “république pirate” créée par un français dénommé Misson et un moine, Caraccioli, fait encore aujourd’hui coulait de l’encre après celle de Daniel Defoe en 1724. D’aucuns intellectuels mal inspirés voudraient absolument que cette République de Libertalia n’eût pas existé (!). Et, comme on enfonce une porte ouverte, ces phraseurs nous expliquent que ce mythe est une légende - ce qu’il est évidemment.

Dès 1885, la France s'installe à Diégo-Suarez dont elle fera, pour sa Marine, la plus grande base stratégique de l’océan Indien de 1885 à 1973. Joffre (1852-1931) au début du XXe siècle, la marque de son empreinte jusque dans son architecture quasi militaire (la rue Colbert mesure 1000 mètres exactement !), sans oublier le village de Joffreville en altitude à une trentaine de kilomètres. Pendant la période coloniale, 2000 légionnaires stationnent à Diégo-Suarez.

En 1942, la Royal Navy bombarde la ville pour la reprendre aux forces de Vichy, faisant de nombreuses victimes parmi la population civile. Quand aux militaires, les cimetières britannique, très bien entretenu, et français, très dégradé, témoignent de la violence des combats.

« Le 5 mai 1942, un coup dé téléphone d'une agence de presse m'apprit, à 3 heures du matin, qu'une escadre britannique débarquait des troupes à Diégo-Suarez. Nos alliés occupaient par la force une possession française sans nous avoir même consultés ! »
Charles De Gaulle - Mémoires de guerre - L'appel 1940-1942

En 1972, la Légion étrangère quitte définitivement Diégo-Suarez au grand désespoir de la population. Les installations portuaires toujours en activité et la SECREN (chantier naval) qui a pris la place de l'arsenal (DCAN : direction et construction des armes navales), ont permis de conserver au port, son rôle de centre vital de Diégo-Suarez.

Voir aussi : Quelques repères historiques


Des infos précices sur Diégo-Suarez et le Nord avec le site de Normada

Consultez les Documents en annexe.

Pour les d'autres infos sur Diégo-Suarez, le site de Cities.com

Pour la Météo, le site de wunderground.com


Les Fivondronana (districts) de la province d’Antsiranana

Ambanja, Ambilobe, Andapa, Anivorano Nord, Antalaha, Antsiranana, Iharaña (Vohémar), Nosy-Be et Sambava.


AMBANJA (coordonnées : 13.41 S et 50.16 E)

Indicatif tél. : 85
Situé au bord de la rivière Sambirano

Hôtels et restaurants
Hôtel Roxy
Chez Sabine (Tél. : 32)
L'Etoile de mer
Hôtel Patricia (Tél. : 73)

Dancing
Le Select

Transports
Air Madagascar
Parcage du Bazar be pour Ambilobe, Diégo, Antsohihy (183 km) ou Mahajanga

AMBILOBE (coordonnées : 13.12 S et 49.4 E)

Indicatif tél. : 837
Capitale de l'Antankaraña située au bord de la rivière Mahavavy

Hôtels
Hôtel de l'Ankaraña
Amical Hotel
Hôtel-Resto Golden Night
Hôtel l'Escargot (Tél. : 8)
Golden Night Hôtel
Lotus Bleu

Restaurants
L'Angle Bleu
Restaurant Mahavavy
Restaurant Chamina
La Vallée nose
Lotus Bleu

Dancing
Golden

Transports
Camion ou taxi-brousse en partance pour Vohémar (véritable chemin de croix…).




ANDAPA (coordonnées : 14.39 S et 49.39 E)

En pays Tsimiety - Rivière Lokoho

Hôtels
Hôtel Vatosoa [Hôtel Crystal]

Transports
Bus tous les jours. Il faut compter 5 heures de trajet depuis Sambava (109 km).


ANIVORANO NORD (coordonnées : 12.44 S et 49.13 E)

À 75 km au sud de Diégo-Suarez - Rivière Bemaloño
Point de départ pour les cérémonies de Joro au lac Antañavo
(voir la page
Reportages).

Hôtels
Hôtel du Lac
Chez Tantine
Chez Tselatra

Restaurants
Hôtel du Lac
Chez Tantine

Dancings
Chez Tselatra
Chez Christian


ANTALAHA (coordonnées : 14.53 S et 50.16 E)

Indicatif tél. : 8
L'autre capitale de la vanille - Rivières Ankavanaña et Ankavia ('à droite, à gauche').

Hôtels
Hôtel La Plage (Tél. : 812 05)
l'Hôtel du Centre (Tél. : 811 67)
Hôtel Florida (Tél. : 81113)

Restaurant
Fleur de Lotus

Transports
Air Madagascar
Taxi-brousse irréguliers


CAP EST (coordonnées : 15.16 S et 50.59 E)

Hôtel
Résidence du Cap [Résidence Cap Est] à 1 km au sud du village d'Ambohitralanana.

Transports
Problématiques !


DARAINA (coordonnées : 13.12 S et 49.40 E)

Petite localité sur la route d'Ambilobe à Vohémar.
Escale obligée pour se remettre un peu de la fatigue.




IHARAÑA ou VOHÉMAR (coordonnées : 13.21 S et 50.2 E)

Indicatif tél. : 840
Capitale des Sakalava Anjoaty à 153 km au nord de Sambava.
Centre de production de la vanille
Rivière Manambato

Hôtels
Sol et Mar ou Motel Solymar (Tél. : 45).
Hôtel Railovy
Poisson d'Or

Restaurants
La Cigogne.

Dancing
Le Ravinala

Transports
Air Madadagascar (Tél. : 31).
Taxis-brousse entre Sambava et Vohémar en 5 heures.
Entre Vohémar et Ambilobe, il faut compter entre 12 et 30 heures de trajet difficile et raboteux.


JOFFREVILLE (coordonnées : 12.32 S et 49.16 E)

Montagne d'Ambre
Visite du Parc national de la montagne d'Ambre : entrée du parc à 35 Km du centre-ville, à 7 Km de Joffreville. Ticket d'entrée payable sur place (50.000 Fmg). Guide obligatoire. Se renseigner à l'ANGAP. Pas d' hébergement sur place mais possibilité de camper. Attention au climat frais et humide.

Hôtels
Chambres d'hôtes Sakay Tany (Alexis et Zaina)

Restaurant
Chez Henriette
Chez Alexis et Zaina


MAROANSTETRA (coordonnées : 15.26 S et 49.44 E)

Rivière Antainambalana - Baie d'Antongila.

Hôtels
Hôtel Antongil
Hôtel Vatsi
Hôtel du Centre (ou Chez Cyrille)
Le Bar Calypso

Restaurant
Restaurant La Pagode de Chine

Transports
Air Mad assure la liaison vers le nord à Sambava puis Antsiranana ainsi que vers le sud à Mananara puis Antananarivo.
La route du sud vers Mananara est difficile.
Voyage possible en cargo vers Antalaha, Sambava ou Tamatave, ou à l'île Sainte-Marie par Nosy Mangabe en 16 heures.


NOSY BE (coordonnées d'Hell-Ville : 13.25 S et 48.16 E)

Indicatif tél. : 86
Ilôts de Nosy Komba, Nosy Tanikely, Nosy Sakatia, Nosy Mitsio et Nosy Iranja.


Nosy Be en 1885
(cliquez pour le fichier de 496 Ko)

Hôtels
Le Saloon Bar
Hôtel Vénus
l'Hôtel de la Mer (Tél. : 613 53)
Hôtel Bienvenue
Hôtel Ambonara
Annexe de l'Hôtel Au Belvédère
Hôtel Josiane (Tél. : 610 97)

Restaurants
Restaurant King s' City
L'Oasis Restaurant/Salon de thé
Chez Nana
La Payotte Pizzeria
Hôtel d'Ambonara
Restaurant C!assic
Saloon Bar
Le Papillon
Blue Fish

Dancings
La Sirène
Moulin Rouge
Le Vieux Port
et un peu partout…

Ambatoloaka
Hôtel Le Robinson

Ankify
Embarquadère pour Nosy Be

Hôtels
Le Baobab
Chez Dudu
Chez Pierrot d'Ambel




RAMENA (coordonnées : 12.15 S et 49.21 E)

Village de pêcheurs et très jolie plage à une vingtaine de kilomètres de Diégo-Suarez.

Hôtels
Badamera
Le Ramena Nofy
L'Oasis
L'Émeraude

Restaurants
Resto-gargote
Badamera
Le Ramena Nofy
Le Rotsy Rotsy
L'Oasis
L'Émeraude
St-Tropez

Dancing
L'Oasis

SAMBAVA (coordonnées : 14.16 S et 50.10 E)

Indicatif tél. : 885
Capitale malgache de la vanille - Rivière Bemarivo

Hôtels
Hôtel Carrefour (Tél. : 60)
Hôtel Esmeralda [Ex. Hôtel Orchidea Beach] (Tél. : 63)
Las Palmas (Tél. : 87)
Hôtel Le Club (Tél. : 64)
Hôtel Pacifique (Tél. : 124)
Hôtel Calypso (Tél. : 108)

Restaurants
Restaurant Étoile Rouge
Mandarin
Hôtel Restaurant Le Cantonais

Dancings
Le Baladin
Nouvel Hôtel

Transports
Air Madagascar.
Le parcage Antan' i fotsy pour la desserte des villes de la côte Est (Andapa, Vohémar, Ambilobe et Diégo-Suarez).
Le parcage du Sud pour la desserte des villes d'Antalaha ou d'Andapa.


Les rues et quartiers de Diégo-Suarez (voir aussi Diégo-Suarez, Rue par Rue)

Index alphabétique par noms

Place du 13 Mai
Place du 14 Octobre (26 Juin 1960)
Rue de l' Abattoir
Rue d' Abdallah
Ambalavola
Parcage d' Ambilobe
Route d' Ambilobe
Ambohimandroso
Ambohimarina
Boulevard Amiral Miot
Rue Amiral Pierre
Parcage d' Anamakia
Route d' Anamakia
Route de l' Ankaraña
Antranobozaka
Antranomitete
Route d' Arrachard
Rue d' Arromanches
Bazarikely
Boulevard Bazeilles
Cité Bazeilles
Rue de la Beira
Rue Beniowsky
Rue Bezara Justin
Rue Bougainville
Rue de Bouvine
Rue de Bretagne
Rue Brière de l'Isle
Rue Brosset
Cité BTM
Rue Cabot
Rue Caen
Route du Camp
Rue Castelneau
Boulevard Cayla
Rue Château d'Eau
Rue Clemenceau
Rue Colbert
Rue du Commandant Escandre
Rue du Commandant Marchand
Rue des Comores
Rue du Corail
CUR (Université)
Rue Dugay Trouin
Rue Dumond d'Urville
Boulevard Dupleix
Rue de l' Échelle
Boulevard Etienne
Rue Ex-Betty
Rue Faidherbe
Rue de Fianarantsoa
Rue Flacourt
Place Foch
Cité des Fonctionnaires
Rue de Fort Dauphin
Rue Fragger
Avenue de France
Rue François de Mahy
Rue Freppel
Rue Gardeneau
Rue Gauche
Boulevard du Général Bayer
Rue du Général Chanzy
Avenue du Général Charles de Gaulle
Rue du Général Drouot
Rue du Général Duchesne
Avenue du Général Leclerc
Cité La Glacière
Rue des Glorieuses
Rue Gouraud
Cité Grand-Pavois
Rue Grandidier
Rue Guynemer
Rue d' Imhaus
Rue de l' Indépendance
Rue de l' Intendant Poivre
Rue Jean Bart
Boulevard Jean Laborde
Rue Jean Ralaimongo
Rue Joffre
Joffreville (village)
Place Kabary
Rue Khojas
Rue Labourdonnais
Rue Lafayette
Avenue Lally Tollendal
Rue Larous
Rue Lavigerie
Lazaret
Rue Lazaret
Boulevard Le Myre de Villers
Boulevard de la Liberté
Rue du Lieutenant Vaucheret
Rue de Loky
Rue Louis Brunet
Boulevard Maginot
Cité Mahatsara
Rue Mangin
Route de la Marine
Rue de la Marne
Boulevard Militaire
Rue Monseigneur Courbet
Rue Montcalm
Morafeno
Rue de Mozambique
Rue de Notre Dame
Rue de l' Océan Indien
Octroi
Boulevard Oradour Siglan
Route de l' Orangea
Rue de l' Ourq
Cité Ouvrière
Avenue Pasteur
Rue du Petit Thouard
Avenue Philibert Tsiranana (de la Nation)
Rue du Pointe Six
Cité Polygone
Polygone
Rue de Pondicherry
Rue de la Poste
Rue de la Prison
Route de la Pyrotechnie
Rue des Quais
Parcage de Ramena
Ramena (village)
Rue de la Reine Betty
Rue de la République
Rue de la Réunion
Rue du Révérent Père Foucault
Rue Richelieu
Rue Rigault
Rue du Roi Tsimiaro
Rue Rolland Garros
Rue Sadi Carnot
Rue Sainte Marie
Baie de Sakalava
Rue des Sakalava
Boulevard Sakaramy
Cité Scama
Secren
Cité SIM
Rue de la Source
Square Clemenceau
Rue de Suffren
Rue du Sultan Saïd Ali
Avenue Surcouf
Rue Sylvain Roux
Tanambao I
Tanambao II
Tanambao IV
Tanambao V
Parcage de Tananarive
Tsena
Rue du Vengeur
Avenue Villaret Joyeuse
Ville Basse
Rue Villebois Mareuil
Parcage de Vohémar

Index alphabétique par types de voies

Ambalavola
Ambohimandroso
Ambohimarina
Antranobozaka
Antranomitete
Avenue de France
Avenue du Général Charles de Gaulle
Avenue du Général Leclerc
Avenue Lally Tollendal
Avenue Pasteur
Avenue Philibert Tsiranana (de la Nation)
Avenue Surcouf
Avenue Villaret Joyeuse
Baie de Sakalava
Bazarikely
Boulevard Amiral Miot
Boulevard Bazeilles
Boulevard Cayla
Boulevard Dupleix
Boulevard Etienne
Boulevard du Général Bayer
Boulevard Jean Laborde
Boulevard Le Myre de Villers
Boulevard de la Liberté
Boulevard Maginot
Boulevard Militaire
Boulevard Oradour Siglan
Boulevard Sakaramy
Cité Bazeilles
Cité BTM
Cité des Fonctionnaires
Cité La Glacière
Cité Grand-Pavois
Cité Mahatsara
Cité Ouvrière
Cité Polygone
Cité Scama
Cité SIM
CUR (Université)
Lazaret
Morafeno
Joffreville (village)
Octroi
Parcage d'Ambilobe
Parcage d'Anamakia
Parcage de Ramena
Parcage de Tananarive
Parcage de Vohémar
Place du 13 Mai
Place du 14 Octobre (26 Juin 1960)
Place Foch
Place Kabary
Polygone
Ramena (village)
Route d'Ambilobe
Route d'Anamakia
Route de l'Ankaraña
Route d'Arrachard
Route du Camp
Route de la Marine
Route de l'Orangea
Route de la Pyrotechnie
Rue de l'Abattoir
Rue d'Abdallah
Rue Amiral Pierre
Rue d'Arromanches
Rue de la Beira
Rue Beniowsky
Rue Bezara Justin
Rue Bougainville
Rue de Bouvine
Rue de Bretagne
Rue Brière de l'Isle
Rue Brosset
Rue Cabot
Rue Caen
Rue Castelneau
Rue Château d'Eau
Rue Clemenceau
Rue Colbert
Rue du Commandant Escandre
Rue du Commandant Marchand
Rue des Comores
Rue du Corail
Rue Dugay Trouin
Rue Dumond d'Urville
Rue de l'Échelle
Rue Ex-Betty
Rue Faidherbe
Rue de Fianarantsoa
Rue Flacourt
Rue de Fort Dauphin
Rue Fragger
Rue François de Mahy
Rue Freppel
Rue Gardeneau
Rue Gauche
Rue du Général Chanzy
Rue du Général Drouot
Rue du Général Duchesne
Rue des Glorieuses
Rue Gouraud
Rue Grandidier
Rue Guynemer
Rue d'Imhaus
Rue de l'Indépendance
Rue de l'Intendant Poivre
Rue Jean Bart
Rue Jean Ralaimongo
Rue Jeanne d'Arc
Rue Joffre
Rue Khojas
Rue Labourdonnais
Rue Lafayette
Rue Larous
Rue Lavigerie
Rue Lazaret
Rue Louis Brunet
Rue de Loky
Rue du Lieutenant Vaucheret
Rue Mangin
Rue de la Marne
Rue Monseigneur Courbet
Rue Montcalm
Rue de Mozambique
Rue de Notre Dame
Rue de l'Océan Indien
Rue de l'Ourq
Rue de la Poste
Rue de la Prison
Rue de Pondicherry
Rue du Petit Thouard
Rue du Pointe Six
Rue des Quais
Rue de la Reine Betty
Rue de la République
Rue de la Réunion
Rue du Révérent Père Foucault
Rue Richelieu
Rue Rigault
Rue du Roi Tsimiaro
Rue Rolland Garros
Rue des Sakalava
Rue Sadi Carnot
Rue Sainte Marie
Rue de la Source
Rue de Suffren
Rue du Sultan Saïd Ali
Rue Sylvain Roux
Rue du Vengeur
Rue Villebois Mareuil
Square Clemenceau
Secren
Tanambao I
Tanambao II
Tanambao IV
Tanambao V
Tsena
Ville Basse



© ZOMARÉ, 2001. Tous droits réservés.
Toute reproduction doit faire l'objet d'une autorisation
Vos commentaires sont les bienvenus.