Histoire du Projet
Année 2010

SOMMAIRE
Google

Bas de page

Janvier à juin 2010:

o 01 janvier 2010 : une bonne et heureuse année 2010 à tous. Que cette année qui nous verra fêter le 10ème anniversaire de notre École de Musique et Danse, vous soit propice en tout et vous apporte toutes satisfactions dans vos projets et pourquoi pas dans vos rêves ! Au nom des professeurs de l'École de Musique et de Danse de Diego Suarez, des élèves et de leurs parents, Tratrin' ny taogno 2010 !

o 16 avril 2010 : Korodôgno Miaigny. Aujourd'hui débute le festival d'accordéon Korodôgno Miaigny - Édition 2010 que ZOMARE, sous l'autorité de sa présidente, organise chaque année au mois d'avril. Le 'Groupe Patabe' arrive tout à l'heure à Diego Suarez avec ses musiciens et luthiers français, italiens et réunionnais. Au programme : stages de lutherie, concerts, concours, carnaval et rencontres. Dix groupes de trois musiciens chacun - accordéon, percussions et chant - (3 groupes de Nosy Be, 2 d'Ambolobozy Kely, 2 de ZOMARE et 3 de Diego), soit au total une quarantaine de participants passeront une semaine ensemble à échanger leurs connaissances et leurs sensibilités spécifiques. L'ambiance sera 'sans façon' comme d'habitude. Chacun, occidental, réunionnais ou malgache aura à coeur de mettre en commun son talent et son enthousiasme. Le concours, point fort du festival, permettra au vainqueur de recevoir avec toute la fierté qu'on imagine un accordéon "Vita malagasy", c'est à dire fabriqué à Madagascar. Le luthier malgache Emmanuel sera d'ailleurs présent et représentera son atelier de fabrication basé à Ambatolampy. Ces accordéons conçus et fabriqués chez Emmanuel sont les seuls et les premiers fabriqués à Madagascar. C'est à la suite d'une longue et ancienne collaboration de Patabe avec Emmanuel qu'est né ce projet de fabrication d'un accordéon 100% malgache. Ce projet s'inscrit et trouve naturellement sa place au sein de notre festival Korodôgno Miaigny qui vise à la promotion, à la réhabilitation et au développement de l'accordéon malgache. Avec une petite pensée pour notre ami italien Sergio, souhaitons toute la réussite possible à cette nouvelle édition de Korodôgno Miaigny.

Précisons que cette année, une cérémonie particulière aura lieu en la mémoire de l'accordéoniste malgache 'Médicis', mort prématurément il y a quelques semaines.


Programme du festival Korodôgno Miaigny • Édition 2010

o 10ème anniversaire de ZOMARE : nous serons 24 adultes et enfants (19 marraines et parrains) au départ de la Réunion à participer aux festivités organisées pour le 10ème anniversaire de ZOMARE et de son école qui commenca ses activités en mars 2000. Avec un certain nombre d'autres marraines et parrains que nous retrouverons sur place, nous serons en quelque sorte les représentants de toutes celles et ceux qui, d'une manière ou d'une autre, aident ZOMARE et lui permettent de pérenniser et de développer ses activités et ses projets. Je reviendrai très prochainement sur ce sujet avec plus de précisions.

o 19 avril 2010 : un petit changement au programme du festival Korodôgno Miaigny s'est opéré samedi 18 avril. La cantine initialement prévue à l'EPP avenue Pasteur, comme d'habitude, s'est déplacé au Village de Diego, lieu plus adéquat pour accueillir quelques 400 personnes, élèves, parents, professeurs et invités. Un grand repas pour lequel un zébu fut immolé, s'est donc déroulé dans la meilleure ambiance qui soit, et qui aura constitué un préambule, un avant-goût aux festivités du 10ème anniversaire de ZOMARE.

o 26 avril 2010 : et le grand vainqueur est ... Romuald du groupe Romazava Tsivakiny 2 de Nosy Be, qui remporte l'accordéon vita malagasy.

o 07 mai 2010 : courriel envoyé aux parrains et sympathisants le 7 mai 2010 :


Petits chanteurs en cours de Formation Musicale © 2009

Chers marraines et parrains,
Chers sympathisants,

10ème anniversaire de ZOMARE : lundi prochain, 24 marraines et parrains s'envoleront pour Diego Suarez via Nosy Be afin de manifester par leur présence très attendue, la volonté sans faille de celles et ceux qui, au fil des dix dernières années, ont permis à ce projet d'exister et de se développer. Un programme chargé est prévu (voir ci-dessous). Tous les élèves, professeurs et parents d'élèves sont mis à contribution depuis des semaines pour l'organisation des fêtes. Tout le monde connait les difficultés auxquelles sont actuellement confrontées les malgaches, et pourtant, chacun à Diego Suarez tient à sa manière et selon ses moyens à participer activement à ce moment particulier et privilégié dans l'histoire de ZOMARE. Car au cœur de cette manifestation, l'essentiel sera la rencontre avec l'autre, et la participation de tous à cet événement dans l'esprit et le respect du fihavanana* qui est l'un des points capitaux des croyances malagasy.

* : Le fihavanana, consanguinité, convivialité, solidarité et relations interpersonnelles, a pour objectif premier de toujours épanouir le heny, la Vie dans toutes ses dimensions, physique, psychologique et éthique au moyen du fañahy, conscience morale et instance suprême de tout l'agir.
Fanahy : Ancêtre, âme accomplie ou théomorphosée, principe moral, dynamique, psychologique et spirituel de l'homme.

Programme du 10e anniversaire de ZOMARE
Diego Suarez – 2010

OUVERTURE
Jeudi, 13 mai 2010
Soirée au Village. Pot de l’amitié avec tous les amis de ZOMARE (professeurs anciens et actuels, parrains et sympathisants).
Vendredi, 14 mai 2010
Carnaval – Parade, avec la Fanfare militaire, la fanfare de ZOMARE, les élèves, les parents, etc.
Cocktail à la mairie pour 400 personnes avec toutes les personnalités officielles de Diego.
Kabaro, remise de récompenses et de médailles
Cabaret à Caravelle – Nofy pour 400 personnes (parents, élèves, parrains, profs, etc.)
Programme musical et ambiance ZOMARE toute la soirée et toute la nuit !
Samedi, 15 mai 2010
Mandavo aomby (tomber du zébu), le matin. Mamono aomby (immolation).
Cours donnés avenue Pasteur, à l’occasion de la venue des parrains de la Réunion et de Jean-Paul Albat, Pdg de Armor Cuisine.
Repas à Caravelle – Nofy pour 500 personnes. Bal toute l’après-midi.
CLÔTURE

Concours Korodôgno : le vainqueur du concours d'accordéon 2010 est Romuald du groupe "Romazava Tsivakiny 2". Les accordéonistes de Nosy Be sont regroupés au sein d'une association et portent tous le nom générique de "Romazava Tsivakiny". Les accordéonistes et les musiciens participants aux concours étaient originaires de Diego Suarez, Nosy Be (à 250 km), Antalaha (à 500 km), Ambolobozikely (à 80 km) et Antsohy (à 320 km). A noter que les intervenants français, italien et réunionnais participent tous bénévolement au festival, que les frais de transport sont à leur charge et que nous leur devons la presque totalité du budget du festival. Cette opération ne bénéficie donc d'aucune aide institutionnelle quelle qu'elle soit. Il en est d'ailleurs de même du mode de fonctionnement global de ZOMARE qui, hormis quelques aides fortes utiles du Cg29 qui remontent à 2008, repose pour l'essentiel sur un financement privé (parrainage, association et entreprises privées).

Les très rares demandes adressées par ZOMARE il y a déjà fort longtemps aux services culturels de l'Ambassade de France à Tana sont toujours restées sans réponse. Ce qui fut ressenti à l'époque par ZOMARE, non comme un simple refus mais plutôt comme un mépris insultant, ... et nous permit d'avancer en meilleure compagnie.

Dons d'instruments : je tiens à remercier chaleureusement les personnes qui régulièrement nous offrent des instruments de musique pour l'École. Récemment, un trombone et un clavier/arrangeur nous ont ainsi été généreusement transmis (merci à François et à Hervé). Ils iront dès lundi prochain rejoindre l'instrumentarium de ZOMARE. Deux élèves seront heureux de pouvoir disposer chez eux d'un instrument de musique. J'avais déjà signalé le don de l'association ZOMARE Pen Ar Bed en décembre 2009. Les instruments achetés à l'époque ont d'ailleurs tous été acheminés à Diego.
L'année scolaire s'achève dans quelques semaines avec les examens, en juin la fête de la musique puis la célébration de la fête de l'Indépendance de Madagascar le 26 juin qui vient clore cette année.
Il faut espérer que les événements politiques permettront au pays, bientôt (il serait plus que temps !), d'avancer sur le chemin de la vraie démocratie et de la stabilité. Le peuple malgache vit dans cet espoir pour sa jeunesse et son avenir.


À bientôt.

la plonge
Après la cantine, tout le monde participe. © 2009 zomare

o 14 mai 2010 : un article « Zomare : 10 ans déjà... » [pdf] à propos du 10e anniversaire de ZOMARE, dans la Tribune de Diego*, signé de Finengo M.

* : La Tribune de Diego est le premier journal local d'information à Diego Suarez. Désormais, tous les articles de la version papier seront disponibles gratuitement en ligne sur le nouveau site internet du journal, avec un décalage de 15 jours pour ne pas faire concurrence à la version papier qui sort (pour le moment) tous les quinze jours.
Le journal est écrit par une équipe de journalistes malgaches grands connaisseurs du terrain qui sauront vous faire découvrir les arcanes de la vie de la capitale du nord de Madagascar...
http://latribune.cyber-diego.com

o 17 mai 2010 : retour à la Réunion depuis Nosy Be du groupe des marraines et des parrains ayant participé au 10e anniversaire de ZOMARE. A noter que Winda avait tenu à faire le déplacement pour dire au-revoir à tous et souhaiter un bon voyage à ces dignes représentants de tous ceux qui soutiennent ZOMARE et son École : le fihavanana jusqu'au bout !

le groupe des 24 parrains
Le Groupe des marraines et des parrains © 2010 Ophélie - ZOMARE
- En haut : Ophélie, Camille, Dominique, Éva, Jean-Michel, Winda, Philippe,
Hélène, Frank, Patrick, Gérard, Thomas, Luc, Pierrick, Élisabeth et Marie-France.
- En bas : Lucie, Ariane, Françoise, Michel, Sabine, Raphaël, Françoise et Clémence.
- Manquent sur la photo, Babette et Sabine restées à Diego.

o 13 juin 2010 : courriel envoyé aux parrains et sympathisants le 13 juin 2010 :

élève guitariste de ZOMARE
© 2010 Nakassi - ZOMARE

Chères marraines, chers parrains,
Chers sympathisants,
Chers amis de ZOMARE,

10ème anniversaire de ZOMARE : c'est à un succès complet que nous avons assisté durant cette semaine du mois de mai 2010. Nous avons pu observer, avec notre vingtaine de marraines et de parrains qui avait fait le déplacement, à quel point au ZOMARE le niveau d'organisation était élevé, et à quel point la participation de tous mais surtout des parents d'élèves, avait été au cœur des préoccupations.

Cette prise à bras le corps de la fête par les parents, pour montrer à tous que, même si l'essentiel de l'aide qui permet à l’École de vivre provient de l'extérieur (Réunion et France), les parents d'élèves - c'est à dire symboliquement la part malgache du projet ZOMARE - étaient présents et tenaient à exprimer leur voix et leur reconnaissance par l'action, tout cela m'est apparu évident.

La présence des marraines et des parrains m'a aussi permis de constater que l'état d'esprit qui s'est instauré au fil du temps dans le projet ZOMARE, existe à l'identique chez ceux qui l'aident. Une communauté d'esprit, c'est le mot, s'est révélée d'abord au sein du groupe puis au contact des professeurs, des parents et des élèves. Je crois pouvoir dire qu'elle marqua les esprits et les cœurs. A ce titre, notre ami Jean-Paul reçut un accueil simple et puissant de la part de ceux qui connaissent avec précision la valeur de la nourriture et qui savent ce que manger veut dire. Le P-DG d'Armor Cuisine est dotée d'une hauteur d'esprit dont chacun dans ZOMARE a pu mesurer la réalité au travers d'une grande humilité qui a frappé tous les malgaches présents.

Calicot de ZOMARE
Au départ de la parade, à l'EPP avenue Pasteur © 2010 Nakassi - ZOMARE

• En plusieurs occasions, beaucoup n'ont pu retenir des larmes qui venaient, non d'une sensiblerie mièvre mais d'une émotion forte et vraie. Cette hymne malgache chanté à quatre voix par le chœur des élèves de ZOMARE restera dans les mémoires. Cette parade dans les rues de Diego, bon enfant, euphorique, joyeuse, ordonnée et chaotique, bruyante et musicale, désinvolte et organisée, aura enchanté des milliers d'Antsiranais incrédules. Et cette énergie folle qui émane de tout un chacun avec une apparente facilité, d'où vient-elle ? On vit un parrain, d'ordinaire plus loquace comme dirait Bahoaka, se retrouvant micro en main subitement aphone. On vit cet autre, colosse admiré face à ceux qui lui doivent tant, fondre d'émotion devant des valeurs humaines intangibles. On vit cette autre, sur un petit nuage, en état de perpétuelle lévitation, arborait une magnifique sourire qui réjouissait tous les cœurs. Et on vit les énergies réunionnaise et malgache entremêlées par la danse et la musique.

Ensemble de cuivres féminin de ZOMARE
Ensemble de cuivres féminin © 2010 Nakassi - ZOMARE

• Il y aurait bien d'autres choses à dire sur cet évènement. Une conclusion s'impose pourtant. Le futur nous préoccupe et ce sont les dix années à venir que nous avons en tête. Pour la partie malgache, l'organisation est là : efficace, enthousiaste et opérante. Reste à ce que Madagascar se redresse et permette à ZOMARE et à d'autres projets à lui semblables, de se développer plus sereinement. Pour notre partie, celle des marraines, des parrains et de tous ceux qui nous aident, il nous faut développer sensiblement nos moyens. La construction de locaux nous oblige à dégager des nouveaux moyens financiers. Trouver autour de nous et partout des nouveaux parrains, à l'occasion de la participation de ZOMARE Océan Indien à des manifestations publiques où nous pourrons aller à la rencontre des personnes sensibles à notre cause, est l'un des objectifs. L'obtention d'un Numéro National d’Émetteur (attribué par la Banque de France) par notre association devrait nous aider dans notre tâche. Quelques manifestations organisées par ZOMARE Océan Indien telles que concert, karaoké live, etc. sont déjà au programme. S'il faut "battre le pavé" comme le font certains, nous le battrons. Mais nous tenons à ce que toujours la totalité des moyens qui nous sont confiés aille effectivement au projet. On a de plus en plus souvent l'impression que l'humanitaire perd son âme dans un marketing qui, engloutissant une bonne partie des fonds, va à l'encontre des vœux pieux initiaux. La communauté d'esprit que nous avons constaté et à laquelle je faisais référence plus haut, nous devons la préserver. Cela passe par la transparence, la rencontre avec l'autre et le dialogue. Alors nous trouverons des moyens pour construire ces locaux. Cela prendra du temps, le temps qu'il faudra, comme toujours.

Plan
Aperçu du plan de l'école © 2010 ZOMARE

Vichy : notre professeur de guitare Abdourahaman Said « Vichy » s'est fait sauvagement agresser vendredi 14 mai dans la soirée. Très gravement blessé à la tête, ses jours ne sont plus en danger mais il a vraiment frôlé la mort. Hospitalisé à Antananarivo, il sort peu à peu du coma et recommence à parler. Sa famille est autour de lui afin de lui apporter le soutien moral nécessaire et indispensable. ZOMARE quant à lui, se tient informé de l'évolution de la santé de son professeur et ami, et participe dans la mesure de ses possibilités à l'effort financier très important que la famille de Vichy doit actuellement assumer. Un concert de soutien à l'initiative de Nakassi Lhermillier et ZOMARE avait lieu hier soir (samedi 12 juin) à l'Alliance Française de Diego Suarez. Merci aux artistes qui ont donné de leur temps et de leur générosité. Dans l'adversité, le fihavanana et la solidarité jouent à plein.

Plan
Said Vichy © 2010 ZOMARE

La dégradation vertigineuse du niveau de vie des malgaches est pour beaucoup dans le climat actuel d'insécurité extraordinaire qui s'est instauré depuis des mois à Diego Suarez. Des bandes de jeunes gens en perdition terrorisent la population de nuit comme de jour, s'attaquant aux passants pour les voler (voler quoi ?) et surtout pour les tuer ou les mutiler ! Aucune enquête, aucune arrestation, aucune police, rien si ce n'est un abandon total de la population à son malheureux sort.

Fin d'année: ZOMARE finit l'année encore une fois en fanfare. Depuis le mois d'avril avec son festival d'accordéon Korôdogno Miainy, les évènements s'enchaînent sans discontinuer. Ainsi, dès après la Fête du 10e anniversaire des 13, 14 et 15 mai, ZOMARE a participé comme chaque année au festival Zegny' Zo 2010. Début juin, c'est la période des examens de fin d'année qui s'ouvre et dans quelques jours, ce sera la Fête de fin d'année puis la Fête de la musique. L'année scolaire s'achévera le 10 juillet après une ultime manifestation : la participation aux célébrations de la Fête de l'Indépendance du 26 Juin.

Une étrange fin d’année en vérité qui fait alterner joie et tristesse, euphorie et mélancolie, avec bien des raisons d'espérer pourtant malgré un quotidien de plus en plus dur et tragique.



À bientôt.

o 14 juin 2010 : le concert de soutien à notre professeur de guitare sauvagement agressé à Diego le 14 mai dernier, s'est déroulé samedi 12 juin à l'Alliance française. Il a attiré un nombreux public, permettant ainsi de récolter quelques fonds destinés à aider la famille de notre ami Abdourahaman Said Vichy. Merci aux artistes, merci à l'Alliance Française et merci au public, parmi lequel beaucoup de vazaha, pour cette solidarité magnifique. Bravo à Nakassi Lhermillier, Jacques Boyer, l'association de jazz Antsiranaise JAIDI et ZOMARE qui ont voulu l'organisation de ce concert.

o 16 juin 2010 : à ce propos, ce petit message de Nakassi concernant le concert de samedi dernier.

« Le concert s'est très bien passé, c'était émouvant de voir tous ces musiciens venus jouer pour Vichy. J'en ai profité pour découvrir quelques talents que je n'avais encore jamais entendus ici, manque d'occasions oblige... Jacques Boyer continue à récupérer des dons toute la semaine et on espère arriver à un million d'Ariary (400 Euros). Et même si c'est dérisoire par rapport aux 12000 euros de frais déjà sortis par la famille, on va dire que le geste est important, je le pense, pour Vichy. De plus, son frère arrivé de France la veille était là. Il a tout filmé, et Vichy pourra voir tout cela bientôt, j'imagine que ça lui fera du bien. »

o 16 juin 2010 : les examens se sont terminés samedi 12 juin dernier et la distribution des bulletins aura lieu samedi prochain. À l'occasion de la Fête de la musique, ZOMARE participera à l’animation de l'Alliance Française tout l'après midi du samedi 19 juin. Au programme, il y aura les cuivres, l'accordéon avec Hervé, les percussions, les élèves de la classe de valiha, les élèves de guitare qui auront certainement une pensée pour leur professeur, Bahoaka, Macho et Gilbert. ZOMARE sera donc à l'affiche en tant qu'organisateur de la Fête avec JAIDI.

o 26 juin 2010 : en ce jour du 50ème anniversaire de l'Indépendance de Madagascar, je tiens à souhaiter une bonne fête à tous les malgaches. Courage à tous. Une pensée particulière pour tous ceux qui se sont battus et ont sacrifié leur vie pour la liberté de leur patrie face à la tyrannie, le racisme et la barbarie coloniale.

o 28 juin 2010 : quelques infos et documents concernant le Festival d'accordéon Korodôgno Miaigny qui me sont parvenus récemment grâce à Mme Kolotiana. Mme Kolotiana est marraine du ZOMARE et a participé au Festival en avril dernier. Je la remercie grandement pour sa contribution.

« Korodôgno Miainy 2010 »
- Le festival de l'Accordéon Vivant -
Aombin' zomare
Diego Suarez - Madagascar


Élèves du ZOMARE participant au Festival © 2010 Kolotiana - Zomare

Pour de plus amples informations sur l'accordéon malgache en général et le festival Korodôgno Miaigny en particulier, on peut (on doit !) consulter le blog de Bretelles du Monde : http://bretellesdumonde.over-blog.com/article-korodogno-miaigny-le-festival-a-ne-pas-manquer-50987910.html

Bretelles du Monde
Accordéons de Madagascar
et d'Ailleurs
Bretelles du Monde, Accordéons de Madagascar et d'Ailleurs est une association de promotion de l'accordéon malgache

Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !

Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer ! Korodôgno Miaigny : Le festival à ne pas manquer !
© 2010 Kolotiana - Zomare

Juillet à décembre 2010:

o 01 juillet 2010 : Abdourahaman Said Vichy va mieux. Notre professeur de guitare et ami semble peu à peu se remettre de ses blessures. C'est une bonne nouvelle qui redonne du baume au cœur. Nous pouvons envisager les vacances d'hiver avec une relative sérénité. Cette année scolaire bien remplie et bien réussie justifie amplement que chacun, élève, professeur et parent, puisse se reposer, ou tout au moins méditer et faire le bilan. Tout n'irait donc pas si mal à Madagascar ? Pourtant, force est de reconnaître que ce pays que nous aimons tous ressemble de plus en plus à un « radeau de la Méduse ». Sur ce radeau perdu au milieu de l'océan, ses occupants deviennent-ils fous et finiront-ils par se manger entre eux ? Le futur n'est inscrit sur aucune tablette. Il est entre nos mains. L'action que mène ZOMARE est une goutte d'eau dans la mer. Mais certaine goutte d'eau colore jusqu'au lointain la mer d'une teinte infiniment profonde.

o 13 septembre 2010 : quelques nouvelles envoyées aux marraines, parrains et sympathisants de ZOMARE.


w w w . z o m a r e . c o m

Chères marraines, chers parrains,
Chers sympathisants,

C'est la rentrée scolaire pour ZOMARE. Samedi 11 septembre dernier, les professeurs et les élèves avec leurs parents se sont retrouvés à l'EPP avenue Pasteur. Manque à l'appel, Vichy, notre professeur de guitare toujours actuellement soigné. Il devrait être provisoirement remplacé en attendant son retour que nous espérons proche.

Les nouvelles concernant Mena, notre professeur d'accordéon, reparti il y a quelques mois près des siens, ne sont pas rassurantes. Nous gardons tout de même l'espoir qu'il se rétablisse et nous revienne.

J'invite toutes les marraines et tous les parrains à renouveler assez rapidement leur parrainage. Nos finances nous réclament pour 2010 des rentrées de moyens sous peine de difficultés à venir. Sans être gravissime, la situation devient assez préoccupante. Il y a urgence.

J'invite aussi tous nos symphatisants à franchir le pas et à rejoindre le ZOMARE. Nous ne serons jamais assez nombreux pour poursuivre la tâche engagée depuis dix ans et réaliser les projets. Si actuellement 75% de notre budget de fonctionnement est assuré par des virements mensuels, notre objectif est d'atteindre les 100% et de nous mettre ainsi à l'abri de toute défaillance. C'est pourquoi, nous ne saurions trop insister sur la nécessité de ces virements. Nous disposons aussi depuis quelques temps d'un numéro national d'émetteur qui nous autorise à procéder à des prélèvements. La procédure pour le parrain est facilitée et sans frais. Si vous êtes intéressés, contactez-nous au plus vite. Merci d'avance.

C'est aussi la rentrée à la Réunion et en France. A ce propos, ZOMARE Pen Ar Bed organise un concert à l'église de Ploaré à Douarnenez (Bretagne), le 26 septembre 2010.

Affiche du concert de ZOMARE Pen Ar Bed

Quant à ZOMARE Océan Indien, elle participera au Manapany Surf Festival (La Réunion), les samedi 25 et dimanche 26 septembre prochain, où elle tiendra un stand d'information et de rencontres dès le samedi matin.

Manapany Surf Festival

J'aurai l'occasion bientôt de vous en dire davantage sur la reprise des cours du ZOMARE à Diego Suarez d'une part, et sur les actions de soutien des associations marraines de ZOMARE menées en Bretagne et à la Réunion d'autre part.

Merci d'avance à tous pour votre aide, n'oubliez pas votre parrainage.

À bientôt.

o 26 octobre 2010 : courriel envoyé aux marraines, parrains et sympathisants de ZOMARE,


w w w . z o m a r e . c o m

Chers marraines et parrains,
Chers sympathisants,

La rentrée de notre école, le samedi 11 septembre dernier, s'est bien déroulée. Tout était en place pour accueillir nos élèves anciens et nouveaux à l'aube de cette nouvelle année scolaire. Nous avons pourtant constaté cette année un afflux de nouveaux élèves sans précédent. Est-ce le résultat d'un attrait plus sensible pour l'École de Musique et de Danse ? Est-ce l'attrait de notre cantine, dans des conditions économiques et des conditions de vie de plus en plus difficile pour les familles ? C'est sans doute dans la conjonction de ces deux éléments que se trouve l'explication. 350 élèves se sont donc présentés en ce début d'année ! Comment gérer un tel afflux avec nos moyens actuels ? C'est le défi que les professeurs et la direction ont eu à cœur de relever durant ces dernières semaines.

Un nouveau professeur de guitare a été nommé. M. Kafo vient prendre en charge la classe de M. Vichy, actuellement convalescent. Vichy va de mieux en mieux aux dernières nouvelles. Il reprendra - nous l'espérons tous - prochainement sa place devant les élèves, et nous aurons donc bientôt deux enseignants pour gérer une classe de guitare très chargée.

Notre professeur d'accordéon, M. Mena, toujours gravement malade*, est remplacé par M. Hervé. Avec ce nouvel enseignant, ZOMARE pour la première fois de son existence, recrute un ancien élève ! C'est un fait intéressant à signaler. Le recrutement d'une nouvelle génération de professeurs démontre s'il en était encore besoin, que notre École remplit sa mission. Les anciens et les plus jeunes se côtoieront désormais. D'anciens élèves et leurs professeurs d'antan travailleront ensemble dans une saine émulation et un respect mutuel. Décidément, les choses avancent au ZOMARE. Le contraire serait évidemment inquiétant.

Nos amis de ZOMARE Pen Ar Bed poursuivent leurs actions avec beaucoup de dynamisme. Si leur aide est précieuse pour la fourniture d'instruments de musique et de matériel, leur soutien indéfectible représente pour ZOMARE, à Madagascar et à la Réunion, un motif de fierté et un exemple à suivre. Nous restons en contact permanent malgré les distances qui séparent Madagascar et la Réunion de cette magnifique terre de Bretagne.

ZOMARE Océan Indien participait récemment au « Manapany** Surf Festival » dans le sud de la Réunion. A cette occasion, nous avons pu rencontrer dans notre stand d'accueil un grand nombre de visiteurs avec lesquelles des échanges fructueux se sont réalisés. Merci aux parrains qui nous ont rendu visite, merci aux anonymes pour l'intérêt qu'ils ont porté à notre projet, et merci enfin au « Manapany Surf Festival » pour son 'hyperconvivialité', sa simplicité et son professionnalisme.

Je terminerai en vous réaffirmant la nécessité de votre soutien sans lequel rien aujourd'hui n'existerait au ZOMARE. Beaucoup d'entre vous ont choisi de nous aider en nous apportant chaque mois quelques subsides. C'est la meilleure solution car elle nous permet une gestion plus simple et une vision plus précise du futur. Vous tous qui nous aidez, chaque mois ou chaque année, soyez-en remerciés par tous les élèves, leurs parents et les enseignants du ZOMARE. Ils savent ce que vous faites pour eux, et vous savez aussi le travail qu'ils ont accompli depuis dix ans. Tous ensemble nous édifions humblement notre ZOMARE, la Maison de la Musique Antsiranana - la Réunion.

Nous disposons maintenant d'un Numéro National d'Émetteur qui nous permet d'effectuer des prélèvements. La démarche pour le parrain est facilitée. Il suffit de nous avertir afin que nous vous transmettions les documents à remplir et à nous retourner. Voilà la fin de l'année 2010 qui approche alors que cette nouvelle année scolaire est déjà bien entamée. Si ce n'est déjà fait,

Pensez à renouveler votre parrainage

ZOMARE Océan Indien
11 Lotissement Moreau
Rivière des Roches
97470 Saint-Benoît

[www.zomare.com/parrainage.html]

Merci d'avance à tous et à bientôt.


*
: Mena se trouve actuellement dans son village natal près des siens. Nous avons peu de nouvelles de lui si ce n'est qu'il est vivant. Même si nous craignons beaucoup pour lui, nous restons dans l'espoir qu'il se rétablisse et nous revienne un jour au sein de notre école. Il nous manque.
**
: Le nom malgache (un parmi tant d'autres à la Réunion) de cette localité de Manapany près de Saint-Joseph, s'il évoque un lieu 'peuplé de chauves-souris', atteste aussi d'une présence malgache ancestrale qui a présidé au peuplement de la Réunion et au fondement de bien des aspects de sa culture et de sa spiritualité.

o 08 novembre 2010 : Je viens d'apprendre le décès de Iavilisy Mena, notre professeur d'accordéon. Nous savions qu'il était gravement malade au point qu'il était rentré avec sa famille depuis plusieurs mois déjà dans son village natal près d'Antalaha. Mena nous a quitté vendredi 5 novembre au matin. Ses funérailles ont eu lieu samedi. Nous lui devons la création de la classe d'accordéon de notre École. Beaucoup d'élèves aujourd'hui sont tristes. Non seulement ses élèves, qui auront reçu de lui son enseignement et sa connaissance, mais aussi tous les élèves de ZOMARE qui ont profité de ses conseils avisés. C'est un honneur pour ZOMARE qu'un de ses anciens élèves lui succède pour diriger la classe et poursuivre sa tâche.

À sa famille, à son épouse et à ses enfants, nous présentons nos sincères condoléances.


Aza misosoko alaelo.

o 11 novembre 2010 : un hommage vient d'être rendu à Mena il y a deux jours à l'occasion du passage de Jaojoby à Diego Suarez. A l'hôtel « Le Village de Diego », devant les professeurs de ZOMARE et le groupe Patabe réunis, cinq minutes de silence furent respectées avant que le concert de Jaojoby n'ai lieu.
À noter que de nombreux messages de condoléances nous sont parvenus. Parmi tant d'autres, je citerai celui de Lego, le grand maître de l'accordéon malagasy qui, par son geste, honore la musique de son pays à l'instar de son aîné Jaojoby. Merci aussi aux artistes de la Réunion, de France et de Madagascar. Merci à vous, Didier, Jean-Paul, Cédric et Guy. Misaotra betsaka à toi Valérie, et à vous Mourtzaaly et Henri.

Amia lalaña, Indiques-moi le chemin (Charles Gegeny). Interprété par Mena le Jeudi 9 janvier 2003 à 16:33
Tanambao V - Antsirañana (Diego Suarez) - Madagasikara.
Interprètes : Mena Accordéon, Evens Amponga et chant, Victor Faray et chant, Mestes Faray et chant, Charles chant.
Rythme « Milotsiky » du sud (Antandroy). Musique de Tromba.

in memoriam Charles † octobre 2003
in memoriam Mena † novembre 2010

à suivre…

Jean-Michel LACROIX
Initiateur du projet et coprésident du ZOMARÉ.



© ZOMARÉ, 2001. Tous droits réservés.
Toute reproduction doit faire l'objet d'une autorisation
Vos commentaires sont les bienvenus.


zomare@laposte.net